La Fabrique du Réel

8, rue Longue des Capucins
13001 Marseille
Tél. 04 86 77 21 38

Tweet tweet

Retrouvez-moi aussi sur

  • Annabel @ La Fabrique du Réel sur LinkedIn
  • Annabel @ La Fabrique du Réel sur Google +
La convergence m'a tuer

Le spectateur : « la convergence m’a tuer »

De retour de Londres où se tenait la semaine dernière l’édition 2012 du Power to the Pixel Forum. Quelques belles découvertes (Metawars de l’anglo-canadien Jeff Norton, Operation Ajax des américains de Boomgen et dans un genre et à un stade différent Ori&Gami des français Jus de prod), des «keynotes» stimulants (Sean Stewart, 4th Wall Studios sur le Storytelling 5è génération, sous-titré The audience strikes back, Ingrid Kopp, Tribeca Film Institute sur créativité, code et impact) et d’inspirantes rencontres.

Entretien avec le Blog Documentaire

Auto-promo : le blog documentaire publie un entretien que j’ai eu il y a quelques mois avec Sacha Bollet sur le métier que j’exerce, « web architecte » pourquoi pas?
Depuis mon actualité à connu quelques chambardements : 13 jumelles ne verront pas le jour sous la forme d’un documentaire transmédia, d’autres projets prennent le relais : sur l’art vidéo, pour une compagnie de théâtre, avec le Lab Transmédia Marseille…

#transmédia bis

Pour en finir avec « le » #transmédia

Oui, bien sûr une provocation délibérée (je veux moi aussi mes 2 minutes de « célébrité » instantanée, aussi éphémère et relative soit-elle, sur le dos du buzzword du moment). Et/mais plus important, une fatigue, une indigestion de tarte à la crème, celle bien épaisse qui couvre – et pour partie masque – à coups de transmédia ceci, transmédia cela (moi-même je m’étourdis à force de répétition : dont acte), la réalité de l’évolution des formes et façons d’écrire, produire et lire des récits.

Une collection assez complète de ressources sur la création t********

Cynthia Lieberman, ancienne VP des relations publiques chez SONY, a compilé une liste thématique de ressources anglophones sur la création et la narration transmédia qui embrasse largement ses divers champs d’applications : divertissement, éducation, jeu et balaye une grande variété de ressources : actualités, guides pratiques, analyses…

Une synthèse assez complète à retrouver sur son blog.

 

La Fabrique s’invite chez le T******** Lab

Retrouvez l’étude de cas Prometheus en français et en anglais sur le Transmedia Lab, en version article.
Et pour les mises à jour des 11 et 18 avril à retrouver sur Storify et en version Timeline.

Weyland Industries 2012-04-08 18-31-02

T******** marketing : Prometheus, une étude de cas avec Storify et Timeline

Le prochain film de Ridley Scott, Prometheus, « prequel » qui n’en est pas un de la franchise Alien a fait l’objet d’une campagne de marketing transmédia exemplaire.
Anatomie en images + chronologie + étude de cas, l’occasion aussi pour moi de poursuivre les tests de deux outils de storytelling : Storify et le tout nouveau Timeline.
Etude de cas en deux versions donc, pour comparaison :

N’hésitez pas à faire vos commentaires sur le format de l’une et de l’autre…

One Millionth Tower, documentaire transmédia interactif (High Rise) – NFB
One Millionth Tower, documentaire transmédia interactif (High Rise) – NFB
Manipulations, documentaire interactif transmédia – France Télévisions
Amour 2.0, web documentaire – France Télévisions
La campagne à vélo, web documentaire social – France Télévisions

Quelques réflexions sur le documentaire interactif et le web documentaire

Quelques réflexions sur les concepts de web documentaire et documentaire interactif : pourquoi le documentaire interactif est un cadre conceptuel mieux adapté la réflexion sur l’évolution des écritures documentaires? Quels possibles pour le documentaire interactif à l’heure de la « fragmentation » et de la « convergence »?

kony2012_on-flickr

#kony2012

Au rayon humeurs, comment une campagne d’opinion manichéenne conquiert presque instantanément les Etats-Unis et attire l’attention du monde sur un chef de guerre ougandais.

Storytelling transmédia + marketing social + community management = activisme 2.0

C’est sur Storify avec en prime l’analyse extrêmement détaillée des chercheurs de l’USC sous la houlette d’Henry Jenkins.

Tout nouveau, tout beau

Il était grand temps que je prenne un moment pour remettre de l’ordre dans mes diverses extensions web et au passage que je fasse quelques mises à jour sur mon activité.

Depuis maintenant près de deux ans, j’ai planché sur la façon dont je pouvais conjuguer harmonieusement mon goût pour les nouvelles écritures digitales et plus particulièrement documentaires et mes compétences professionnelles hétéroclites. Ce long temps de maturation, ponctué par des rencontres, des tentatives plus ou moins heureuses et ouf quelques très modestes réalisations, a fini par porter ses fruits.

La nouvelle version de ce site en est l’expression. Peu de nouveautés pour l’heure en matière d’articles (c’est la prochaine étape) mais une interface repensée (merci à l’excellent Orman Clark) et ce qui est un grand soulagement pour moi, une présence resserrée (pour ne pas dire moins dispersée) et je l’espère plus cohérente…

Langage de documentaire

Dès que la communication a rejoint le monde de internet, la production de documentaires et de vidéos explicatifs est augmentée de plus en plus. C’est pourquoi le web offre des places comme youtube et les sites personnels qui sont un vrai espace ouvert.

Souvent un vidéo veut exprimer un point de vue en concernant une situation particulière, mais il y ont aussi de vidéos tutoriaux qui nous enseignent comment il faut faire quelque chose : c’est le cas des cours vidéo de photographie, crochet, jardinage, etc.

Quand on veut réaliser un documentaire sur une histoire, un personnage ou n’importe quel autre, il faut utiliser un langage qui soit bien communicatif, légère et simple à comprendre, mais toujours correct et ponctuel. Cela n’est pas toujours facile !

Pour cette raisons, aujourd’hui il y a une science qui s’occupe des communications de masse : cette science cherche de produire des langage toujours adaptes aux varies situation qui puissent capturer l’attention des lecteurs.

A propos de lecteurs, il faut dire qu’aujourd’hui les lecteurs sont devenus plus rapides que jamais et ils ne dédient pas de trop temps à la lecture. C’est encore plus vrai dans le cas de internet, où les utilisateur du web entrent et sortent de internet chaque 5 ou 10 minutes.

Cela veut dire que quand on décide d’utiliser un certain type de langage (ou bien écrit ou bien verbal) il faut considérer qu’il doit être tout d’abord intéressant, autrefois tout notre travail n’aura pas été utile.

Qu’est ce qu’un documentaire ? c’est la question ! un documentaire est un film pas trop long, dont objectif est ce d’informer la gens ou enseigner quelque chose. En général, les documentaires sont de caractère historique ou bien du monde naturel. Le documentaire s’oppose à la fiction, même s’l veut reconstruire une situation, le documentaire est toujours lié au principe de raconter la vérité.

Très souvent il n’y a pas de grosse différence entre le documentaire et le reportage, même si ce dernier est un autre type de film. Le point crucial pendant la production d’un documentaire est l’objectivité, car le documentaire doit répondre toujours à la démarche du producteur qui le réalise. Pour cette raison, les documentaires sont sujets à des amples critiques qui mettent en discussion la partialité du point de vue de l’auteur. Cela suscite des polémiques sur ce qui concerne la création du documentaire : est il vraiment authentique ou est il une sorte de fiction, même si moins visible?    

Le thème de la fiction trouve toujours ses passionnés, qui aiment se caler dans un environnement irréel. C’est pourquoi beaucoup de gens aujourd’hui découvre une passion énorme pour les histoires racontées par les jeux en ligne. Chaque jeu est une histoire, avec ses protagonistes et son environnement.

Il est possible trouver millions de jeux tous différents dans le web, il y ont les jeux de casino, les jeux d’aventure, les jeux inspirés à un état historique, les jeux pour jeune femmes.

Il n’est pas étrange que millions de personnes se dédient à ces jeux de casino en ligne, car ces donnent la possibilité de s’amuser et de gagner quelque chose au même temps. Par exemple, il suffit regarder ce casino deuce ici - www.casinoenligne-fr.fr/casino-deuce-revue  pour comprendre tout le gout et les émotions de jouer comme dans un vrai casino. L’avantage est que quand on joue en ligne il est possible de décider si jouer pour de vrai ou simplement pour s’amuser sans risquer son propre argent.